Vêtements de cérémonie personnalisables

Comment organiser la fête de baptême ?

le 19/04/2017

Vous avez décidé de faire baptiser votre petit bout de chou ? Voilà enfin l’occasion de l’accueillir comme il se doit au sein de votre famille et de votre communauté. Un instant unique qui s’annonce être riche en émotions. Seulement, il faut savoir que l’organisation d’un baptême ne s’improvise pas. Du choix de la date à la préparation de la cérémonie, en passant bien évidemment par la sélection de la tenue idéale pour votre enfant, voici les points importants à prendre en compte pour organiser sereinement ce jour de célébration.

Photo : La petite boite à bonheur

1 – Votre To do list pour ne rien oublier

* J-10 semaines : prenez contact avec l’officiant pour définir la date du baptême. Anticipez les documents qui pourraient vous être demandés et emmenez-les avec vous le jour du rendez-vous. Commencez ensuite à repérer chez qui vous allez commander les cartes d'invitation.
* J-9 semaines : dressez la liste de vos invités et le budget à allouer à l’organisation de la cérémonie. Vous pouvez d’ores et déjà faire quelques repérages quant au lieu de la réception, à la décoration et à la tenue de votre petit ange.
* J-8 semaines : réservez le photographe si ce n’est pas encore fait. Il faut savoir que celui-ci a un planning assez chargé pendant les beaux jours, donc n’attendez pas à la dernière minute pour le prévenir.
* J-7 semaines : choisissez le thème et le code couleur à adopter pour la décoration et commencez à faire les achats y afférant.
* J-6 semaines : envoyez les cartes d’invitations. Si vous avez le temps, remettez-les en main propre pour plus d’intimité. Vous serez également fixé au plus vite si la personne invitée pourra venir ou non le jour J.
* J-5 semaines : définissez le repas de baptême, avec le traiteur si vous avez décidé d’en embaucher un, ou avec les cordons bleus de votre entourage qui ont bien voulu vous porter assistance dans cette tâche. Prenez également rendez-vous auprès de votre pâtissier pour la réalisation de la pièce montée, ou du dessert qui sera la pièce centrale dans le cas d'un goûter .
* J-4 semaines : commandez la tenue de votre bout de chou. Pensez aussi à acheter des cadeaux et/ou des dragées pour remercier vos invités.
* J-2 semaines : définissez le plan de table, surtout si vous avez invité du monde pour assister au baptême de votre chérubin.
* J-1 semaine : passez un coup de fil à l’officiant, au photographe, au traiteur et à toutes les personnes à qui vous avez confié des tâches pour leur rappeler l’endroit, la date et l’heure exacte de la cérémonie ainsi que les détails de leur mission respective.
* J-1 : mettez en place la décoration de la salle de réception si vous avez choisi de la faire vous-même.
* Jour J : tout est fin prêt côté organisation. Il ne vous reste plus qu’à habiller votre petit ange et à le conduire devant le célébrant. N’oubliez surtout pas de ramener les dragées et/ou les cadeaux pour vos invités

2 – La date de la cérémonie

En général, les parents choisissent de faire baptiser leur enfant au printemps, juste après les fêtes pascales. A cette période de l’année, le temps est plus doux et souvent ensoleillé. Aussi, votre bout de chou pourra garder ses petites mimines et ses gambettes à l’air tout au long de la journée. L’idéal serait donc de trouver une date entre avril et juillet, à moins que votre religion ne vous oblige à faire autrement, comme dans le cas d’une Brit Milah qui doit se dérouler au plus tard huit jours après la naissance de l’enfant si celui-ci est un garçon et un mois s’il s’agit d’une petite fille.
Aussi, nombreux sont ceux qui attendent les vacances sur leur terre natale pour avoir la chance d’être assistés par leur famille. Une initiative qui mérite d’ailleurs des éloges mais qui doit être accompagnée par une bonne organisation et un excellent timing.

En résumé, il vous appartient donc de choisir la date qui vous convient, en fonction de vos possibilités et de votre religion. Le plus important est toutefois de la réserver des semaines, voire des mois à l’avance auprès des responsables concernés : baptiseur, traiteur, gérant du lieu de réception, etc...

3 – Le lieu de baptême et des festivités

Traditionnellement, la cérémonie du baptême se déroule à l’église ou dans un lieu de culte, suivie d’une petite fête au domicile de l’enfant. Cependant, autres temps, autres mœurs. Aujourd’hui, de plus en plus de parents préfèrent une célébration plus conviviale et moins conventionnelle, en compagnie de leur famille et de leurs plus proches amis. Une chose est sûre, si vous souhaitez faire baptiser religieusement votre enfant en dehors de l’église, vous devez avoir la bénédiction de celle-ci. Prenez donc rendez-vous auprès de votre chef religieux pour lui demander son autorisation.

Photo : Ernie Savarese

Par ailleurs, si vous comptez organiser un baptême laïc, davantage d’options s’offrent à vous. Vous pouvez en effet convier le célébrant à vous rejoindre directement au lieu de réception, histoire de faire d'une pierre deux coups. Il ne vous restera alors plus qu’à trouver votre coup de coeur pour accueillir le baptême de votre enfant. Au restaurant ou à la maison, avec ou sans traiteur, tout dépendra de votre budget et du nombre de vos invités.

4 – La liste des invités : qui convier à l’événement ?

Les premières personnes à prévenir avant toutes les autres sont bien évidemment celles qui seront la marraine et le parrain de votre petit ange. Celles-ci auront l’obligation morale de prendre soin de votre enfant s'il vous arrivait quoi que ce soit, donc prenez bien le temps de la réflexion avant de les désigner. Pour le reste, le choix vous appartient de définir qui inviter à l’heureux événement.
D'ordinaire, la petite fête organisée pour l’occasion est réservée à la famille et à un cercle d’amis proches : les oncles et les tantes de l’enfant, ses cousins germains, ses grands-parents, etc. Rien ne vous empêche cependant d’inviter d’autres personnes de votre entourage, si votre budget vous l’autorise. Prévoyez les invitations, etc... Aussi, n’oubliez pas d’envoyer une carte d’invitation au célébrant, même si celui est réputé pour filer en douce une fois la cérémonie terminée.

Photo : Selena Genovese

5 – La décoration qui dicte l’ambiance

Généralement, les parents définissent le thème et le code couleur de la déco selon le sexe du bébé. Si c’est une fille, ce sera un univers de féérie et de douceur, dominé par des camaïeus de rose et du blanc. S’il s’agit d’un petit garçon, le thème oscillera autour des bleus et vert d'eau, des petites voitures, des ballons de foot , thème jungle ou pirate aux inspirations dispersées un peu partout dans la salle de réception.

Tout d’abord, il faut savoir que ce sont vos invités qui vont le plus apprécier votre décoration, et non votre enfant même s’il s’agit là d’une fête organisée à son honneur. En ce sens, n'hésitez pas à privilégier des thèmes plus originaux, qui vous touchent davantage. Vous pouvez toutefois glisser subtilement quelques rappels au véritable motif des festivités en rajoutant quelques fantaisies à votre décoration, notamment des petits berceaux en bois sur les tables des invités, des biberons décoratifs autour du gâteau, ou encore un mobile accroché au plafond.

Photo : Créer son nid

6 – La tenue : entre tradition et modernité

Dans quel habit votre bout de chou sera-t-il vêtu pour cette occasion si exceptionnelle ? Dans une robe longue ou courte, dans un costume ou dans une jolie chemise et short ? Lors d’un baptême religieux traditionnel, les enfants doivent porter généralement une robe longue et blanche, qui peut se transmettre de génération en génération. Notre robe de baptême Charlotte en version longue est parfaitement adaptée à cette situation. Délicate et raffinée, celle-ci est réalisée en voile de soie blanc et détails de rubans en dentelle, offrant ainsi à votre petite frimousse une tenue à la fois précieuse et tout le confort nécessaire pour cette journée mémorable.

Photo : Alexandre Tome

Cependant, pour un baptême laïc, vous n’êtes pas contraint de choisir une tenue traditionnelle. Au contraire, vous pouvez sortir des sentiers battus et miser sur des habits plus originaux. C’est à vous de voir ! Néanmoins, pour allier coutume et modernité, nous vous suggérons notre robe Charlotte en version courte, toujours aussi charmante que la première mais en version plus tendance. Ou pourquoi pas une robe Julie ou une robe Ninon, portée avec un collant ou un bloomer selon la saison ? De ce fait, votre petite princesse sera habillée confortablement tout en restant mimi à croquer.

Et pour un baptême moins conventionnel et plus bohème, pourquoi ne pas opter pour notre robe Manon ? Avec ses jolis détails brodés et sa matière agréable pour l'été, elle pourra également tout à fait être portée l'après-midi après la cérémonie religieuse :).

Photo : Alexandre Tome

Dans le cas d’un petit garçon, l’idéal serait de le faire porter un ensemble ivoire. Votre petit chenapan sera bien élégant dans sa chemise blanche et son bermuda Paul, rehaussé d’une ceinture en satin et d’un nœud papillon pastel. Le tout couronné d’un joli gilet ivoire pour un look chic des plus réussis.

Photo : Alexandre Tome

Crédits photos : Pinterest

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

* produits en stock et hors personnalisation (de type broderie ou ajout de noeuds).

** en France métropolitaine uniquement.



Les petits Inclassables® 2017 - Tous droits réservés